Ch
Logo

La Paille Dans L'Oeil De M. Gattaz

Publié par G Groupe X Bakchich

 

Dans Le Monde (daté du 19 novembre 2014), un chroniqueur du nom de Noblecourt constate, non sans perspicacité, qu’alors même que le gouvernement « socialiste » avait (notamment et) très gentiment « accordé, avec le pacte de responsabilité, 40 milliards d’euros d’allégements de charges aux entreprises » et que M. Hollande, chef de l’État françousque, venait encore une fois « de donner suite à une revendication patronale, en annonçant la transformation du crédit d’impôt compétitivité (CICE) en baisses de charges en 2017 » : le Medef de M. Gattaz a l’autre semaine annoncé qu’il préparait pour bientôt une « semaine de mobilisation », à la fin d’exprimer « la souffrance des chefs d’entreprise » qui estiment n’être pas suffisamment choyés par les pouvoirs publics.

De ce constat, M. Noblecourt tire la conclusion qu’« à chaque fois qu’il obtient satisfaction, M. Gattaz rouvre la boîte de Pandore des revendications »...

...Et cette observation donne envie de battre follement des mains, et d’ovationner debout (mais longuement) M. Noblecourt, car il est tout à fait dans le vrai lorsqu’il relève ainsi que l’insatiable M. Gattaz réclame toujours plus d’assistanat, et que les cadeaux que lui font quotidiennement les « socialistes » régimaires depuis que M. Hollande a été mis dans l’Élysée, loin de tempérer son avidité, la démultiplient vers l’infini.

Mais après cela ?

Après avoir applaudi à l’insigne clairvoyance de M. Noblecourt ?

On peut aussi, et par exemple, se demander si cette âpreté de M. Gattaz relève d’une pathologie particulière, et qui ne serait qu’à lui – ou si d’autres que lui partagent sa tendance à exiger, nonobstant qu’il est déjà surgavé de libéralités étatiques,  toujours plus de facilités pour le patronat.

C’est une question intéressante – et la réponse se trouve, notamment, dans un éditorial du Monde daté du mois d’avril dernier, publié donc après que M. Hollande avait (notamment et) très gentiment « accordé, avec le pacte de responsabilité, 40 milliards d’euros d’allégements de charges aux entreprises », mais qui exhortait cependant l’intéressé à « aider les entreprises à améliorer leur compétitivité ».

Clairement, l’auteur(e) de ce libelle rouvrait donc « la boîte de Pandore des revendications » patronales – juste après que le Medef venait d’obtenir la satisfaction, point complètement négligeable, de se voir offrir par l’État 40 milliards d’euros d’allégements de charges des entreprises…

…Et c’est là, on l’aura compris, le comportement même qui offusque tant (et à si bon droit) M. Noblecourt, lorsqu’il est le fait de M. Gattaz – mais qu’il supporte beaucoup mieux, semble-t-il, chez ses voisin(e)s du Monde

 

 

 

Publié dans la catégorie Blogs
Sur le même sujet
Small sans titre 1 Économie: le «pacte de responsabilité» expliqué aux adultes 0
27 janvier 2014 — Quel âge as-tu, mon petit Kevin? — Je vais sur mes trois ans et demi, m’sieur. — Et aujourd...
Small jpg nico bois ok Depuis dix ans, le MEDEF nous ment 0
1 septembre 2008 Le 27 octobre 1998, Denis Kessler et Ernest-Antoine Seillière ont eu la cynique idée de faire une...
“Le Monde“ Est De Droite - C'est “Le Monde“ Qui Le Dit 0
18 septembre 2014   Le 28 août dernier, deux journalistes du Monde ont inséré, dans un commentaire relatif à...
Small gattaz 0 MERCI PATRON ! 0
19 mai 2014 Depuis Zola et les Charlots, on pensait que le patronat français aurait eu le temps de sortir de ...
Small csgvstva 0 TVA ou CSG, that could be the question 0
17 juillet 2012 Compétitivité, compétitivité, que de crimes contre le bon sens on commet en ton nom.  La compét...