Ch
Logo

Selon Que Vous Serez Kosovar(e) Ou Palestinien(ne)...

Publié par G Groupe X Bakchich

 

Bernard-Henri Lévy est radicalement contre la reconnaissance de l’État kosovar.

Car en effet : il ne méconnaît pas que des représentants de l’ex-l’UÇK  sont partie prenante dans l’administration de cette contrastée contrée.

Or : ces gens pratiquent, dans une assez conséquente mesure, et pour le dire à peu près gentiment, « le déni de l’autre » - quand l’autre est serbe, ou rom (liste non exhaustive).

Des représentants de l’ex-UÇK ont par exemple été impliqués dans un immonde trafic d’organes, prélevés sur des prisonniers serbes dans des conditions qu’aucun scénariste de film d’horreur n’oserait imaginer.

Et le fait est que comme déni de l’autre, pardon, mais ça se pose un peu là (ELFEQCDDL'A,P,MÇSPUPL).

Également : des représentants de l’ex-UÇK ont (à tout le moins) encouragé, après avoir pris le pouvoir en éliminant les effrontés concurrents qui le leur disputaient,  la persécution des Serbes et des Roms du Kosovo – en 2004, notamment, lorsqu’une foule d’émeutiers racistes a procédé au nettoyage des minorités ethniques du pays.

ELFEQCDDL'A,P,MÇSPUPL.

Bernard-Henri Lévy est donc parfaitement fondé à s’offusquer de ce que d’aucun(e)s, parmi l’Occident, aient reconnu l’État que dirigent ces inquiétants personnages.

Mais je rigole, bien sûr : en réalité, Bernard-Henri Lévy, nonobstant ces quelques outrances de certains de ses dirigeants, trouve la reconnaissance de l’État kosovar vraiment très bath.

Très.

En 2008 - quatre ans, donc, après que le Kosovo avait été littéralement nettoyé de ses minorités serbe et rom ?

BHL a crié, pris d’extase : « Vive le Kosovo libre ! »

Par contre : Bernard-Henri Lévy est – pour de bon – radicalement contre la reconnaissance de l’État palestinien.

Pour quelle raison ?

Parce que, explique-t-il : « Le Hamas administre, jusqu’à plus ample informé, l’un des deux territoires constitutifs de cet État que l’on veut reconnaître à grand fracas et sans tarder. »

Or – poursuit-il : le Hamas « pratique le déni de l’autre ».

Or – conclut-il : « On ne reconnaît pas, fût-ce symboliquement, un État dont la moitié du gouvernement » se comporte ainsi.

Ce que découvrant : l'on est presque pris du soupçon qu’en vérité, ce n’est pas tant le déni de l’autre, qui incommode BHL…

…Que l’idée même que les Palestinien(ne)s puissent bénéficier de la même reconnaissance qu’il ovationne, quand elle est accordée à des Kosovars limite rugueux – et plus généralement à tout peuple autre que celui qui meurt entre Gaza et Ramallah.

 

 

 

 

Publié dans la catégorie Blogs
Sur le même sujet
Small bhl syrie rc 0 BERNARD-HENRI DÉLIRE 0
21 août 2012 Bernard-Henri Lévy, penseur, préconise pour la Syrie de l’après-Assad une « formule » qui a selon...
Au Kosovo, pas vraiment d’État, déjà une armée… 0
3 avril 2008 « Le Kosovo c’est comme dans les contes pour enfants : on sait comment ça va finir », soupire ce ...
Gaza, Shlomo Sand, Télérama:formidable! 0
31 janvier 2009 Israël a-t-il perdu la guerre ? Polémique autour d’un article paru sur le site de Haaretz” le 28 ...
Small british La semaine du 30 juillet au 3 août en dessins 0
5 août 2012 Les Jeux Olympiques mangent l'actualité. Et nos dessinateurs les croquent. Mardi 31 juillet A...
Small bhl et la syrie 0 À «Petits Malins», Petit Malin Et Demi... 0
20 novembre 2012 Quand des autocrates font tirer sur des foules arabes - en Libye ou en Syrie, par exemple : Be...