Ch
Logo

FN, Mahomet et liberté d’expression : Suites

Publié par G Groupe X Bakchich

Il est passé devant le juge. Jean-Michel Renault, caricaturiste et dessinateur de presse, a mis les pieds pour la 1ère fois de sa carrière dans un tribunal de grande instance. C’était le 19 juin, à Boulogne-sur-Mer, et le juge lui a signifié sa mise en examen. En cause, l’un de ses dessins publiés dans le journal Nord Littoral. Une caricature, pas du goût de François Dubout (ex-FN), qui voudrait que le dessinateur soit condamné. Atteinte à la liberté d’expression ?

Le dessin objet de la convocation du dessinateur devant le TGI de Boulogne-sur-Mer. © Jean-Michel Renault.

« Une caricature est une représentation grotesque, en dessins, en peinture, etc, obtenue par la déformation et l’exagération des traits caractéristiques du visage ou des proportions du corps, dans une intention satirique ». C’est bien dans cette intention satirique, décrite par le Larousse, que Jean-Michel Renault reconnaît avoir croqué ces quatre personnages que sont François Dubout (ex membre du Front National), Thomas Joly (ancien FN et secrétaire national du Parti de la France), Yvan Benedetti (exclu du FN pour s’être auto-proclamé antisioniste, antisémite et anti-juif) et Kévin Rèche (croix gammée tatouée sur le torse et leader du Collectif « Sauvons Calais »). Nous avions, dans un précédent article, relaté les conditions dans lesquelles un tel dessin de presse avait pu naître, expliqué que ces 4 comparses, installés sur des barques en forme de S (rappelant le sigle SS des nazis), voguant vers l’Angleterre, devaient leur caricature à des propos qu’ils auraient tenu lors d’une manifestation quelques jours plus tôt visant des migrants arrivés à Calais : « Il faut nettoyer la Ville de tous ces immigrés en attente de passage vers l’Angleterre ». La bulle au-dessus de leur tête demande à ce que « on les émigre à leur tour, ce serait la solution finale à la connerie ». Des allusions à l'Allemagne nazie qui ne sont pas du goût de François Dubout qui attaque le directeur de publication ainsi que le dessinateur pour « injures publiques ». Il est le seul à intenter ce procès, les trois autres n’en ont pas fait cas.

Jean-Michel Renault, le dessinateur, assume son trait de crayon « grossi, aux détails amplifiés et exagérés », il confirme aussi son « intention de critiquer, de railler les personnages croqués ». Il semble donc que l’on entre bien dans la définition de la caricature et de la satire....

"Nous devrions gagner ce procès"

« En tout cas, nous confie-t-il, nous devrions gagner ce procès sans grand soucis car, notre dossier, avec celui du journal "Nord Littoral", est solide ». François Dubout et son avocat ont répété qu’ils trouvaient ce dessin « insultant », et les deux prévenus, que sont donc le dessinateur et le directeur de publication, ont plaidé, par l'intermédiaire de leurs avocats, la caricature et la liberté d’expression. Jean-Michel Renault se demande toujours si François Dubout « ne se prendrait pas pour Mahomet » à refuser ainsi la caricature…

Il déplore également que l’affaire ait été mise en délibérée en 2016, et soupçonne « une manœuvre pour nous inciter à adoucir le trait à l'égard du FN durant tout ce temps » mais il explique : « Ce n'est pas moi qui vais faire la moindre concession aux fachos et extrémistes de tous poils et de toutes religions ».

Dessinateur de presse depuis de nombreuses années, fervent défenseur de la liberté d’expression, Jean-Michel Renault remercie tous ceux qui lui envoient du courage par messages interposés mais il n’en a pas besoin parce que dit-il : « Je veux croire en la justice de mon pays et le réveil de la raison, pour réussir à pourfendre, à Boulogne-sur-Mer, "la bête immonde" ». Il a déjà reçus plus de 40 dessins de soutien de la part de caricaturistes qui eux aussi croient en la liberté d’expression. Certains ont même changé leur photo de profil sur leur page Facebook, la remplaçant par un carré noir où, en blanc, on peut lire « Je suis Jean-Michel Renault ».

Mots-clefs : , , , , , ,

Publié dans la catégorie France
Sur le même sujet
Small jean michel renault FN, Mahomet et liberté d’expression : Suites 0
28 juin 2015 Le dessin objet de la convocation du dessinateur devant le TGI de Boulogne-sur-Mer. © Jean-Michel...
Small dubout et joly Quand un ex-FN se prend pour Mahomet 0
31 mai 2015 « Messieurs Dubout et Joly seraient-ils aussi chatouilleux que le sieur Mahomet ? ». Jean-Mic...
Caricature de la liberté d'expression 0
1 juin 2006 C’est la première fois depuis le début de la crise des caricatures du Prophète que des journalist...
Small charlie indiff rence CHARLIE : Y A UN TRUC QUI CLOCHE, NON ? 0
18 janvier 2015 Quelques mots après ces semaines historiques, dramatiques, et cette belle marche. En rentr...
Small jpg kichkafoto Rencontre avec Kichka, dessinateur de presse israélien 0
11 octobre 2010 Rencontré lors d’un débat initié par Plantu lors d’une conférence sur les menaces qui ont suivi l...