Ch
Logo

Guignols de l'info, "Le Roi Vincent baisse le pouce"

Publié par G Groupe X Bakchich

Il se dit de plus en plus fort que Vincent Bolloré, actionnaire majoritaire du groupe Vivendi qui possède 100% de la chaîne Canal+, souhaite mettre fin à l'émission "Les Guignols de l'info" créée il y a de cela 27 ans. Bizarre vous avez dit bizarre...

Le corps d'Alain de Greef, père de cette émission culte, n'est pas encore froid que des rumeurs de suppression des "Guignols de l'info"  sont de plus en plus insistantes.

Derrière la décision (presque prise) de Vincent Bolloré d'éjecter les 300 personnes qui gravitent autour des marionnettes en latex qui essaient chaque soir de mettre un peu d'humour dans l'actu et de se foutre un peu du comportement de nos élus, de nos religieux ou de nos starlettes, certains y voient le spectre de Nicolas Sarkozy (Le Point, Le NouvelObs, Telerama, Challenges, Le Monde -qui ne cite pas le nom de l'ancien présient-). L'équation qu'ils proposent est presque simple à comprendre : "Les Guignols de l'info" taclent souvent l'ancien président Sarkozy-qui-se-représente-en-2017; "Sarko" et "Bollo" sont amis : "Bollo" tient "Les Guignols", donc "Les Guignols" peuvent sauter de la programmation de Canal sur simple claquement de doigts de Bollo, et Sarko se sent mieux.

Tiré par les cheveux mais tellement possible et plausible ! C'est que ces petites marionnettes ont du succès auprès des téléspectateurs-électeurs : chaque soir, près de 2 millions de personnes se colleraient devant ce résumé de l'actuactualité, parfois saillant, parfois grinçant mais en tout cas différent. C'est ce qu'avait proposé Alain de Greef avec cette émission : quelque chose de différent et quelque part, c'est ce quelquechose-là qui a fondé "L'esprit Canal". Aujourd'hui, cet esprit est menacé et les teléspectateurs montent au créneau : Une pétition circule sur les réseaux sociaux depuis le 2 juillet et ce matin à 9h, près de 7000 personnes l'avaient déjà signée.

Avec une grande majorité (84,7%) de personnes qui se prononcent contre la déprogrammation des Guignols. De plus, nombre de coups de gueule contre l'arrêt de l'émission ont été publiés, nous avons choisi de vous présenter celui de Benjamin, ingénieur du son aux studios Canal, qui travaille sur "Les Guignols de l'Infos".

" Chers amis Facebook,
Comme vous avez déjà dû l'apprendre, Vincent Bolloré patron du groupe Vivendi (et donc patron de toutes les minis-entreprises qui en dépendent) dont Canal plus fait partie, a décidé de mettre fin aux Guignols de l'info. Émission pour laquelle je travaille en tant qu'illustrateur sonore depuis 5 ans.

La réelle raison de cette décision est purement politique. En effet, la campagne pour les présidentielles de 2017 va commencer. Le candidat Sarkozy, ne sachant pas faire de politique comme il l'a déjà prouvé, a donc peur que les Guignols entachent son image déjà totalement à chier.
Il demande donc à son copain Vincent de dégager cette poussière insignifiante que sont les Guignols.
Comme au temps des rois et des gladiateurs, le roi Vincent baisse le pouce et c'est la mise a mort. Et cela en dépit de toute logique capitaliste étant donné que les Guignols ont toujours une forte audience (environ 2 millions de personnes tout les soirs) et donc rapportent de l'argent.
Et le pire c'est que rien ne peut réellement l'en empêcher tant cet homme est au-dessus de tout, même de nos pantins de politiques.
Cet acte est juste là pour montrer à la France entière que maintenant c'est lui le patron ! Et ce qu'on pense, il n'en a rien a foutre.

Au-delà du fait que je vais perdre mon travail, comme les 300 personnes qui travaillaient pour cette émission depuis 28 ans, je suis humainement écœuré.
Nous ne sommes pas en démocratie. On nous fait croire que nous avons des libertés, des devoirs, des lois à respecter mais tout cela est faux. Nous sommes des pions, des riens, des fourmis... Ça je le savais, mais je pensais qu'au moins une entité comme les Guignols avait plus de pouvoir que nous !

Il faut que les gens se rendent compte dans quelle chimère nous vivons ! Battons-nous mes amis, parlons-en autour de nous ! Ne nous laissons plus ramollir le cerveau par cette bande de connards cupides et au-dessus de tout. Si Nicolas Sarkozy craint à ce point l'humour des Guignols pour se faire réélire, je vois mal comment il pourrait prétendre gouverner.

Sauvons l’âme des Guignols !

Love sincèrement"

Un nouvel avatar est né : "Touche pas aux Guignols de l'info", partagé par beaucoup d'internautes et la mobilisation se poursuit pour que les Guignols puissent encore faire les guignols...

Content screen shot 2015 07 04 at 09.38.55

Mots-clefs : , , ,

Publié dans la catégorie France
Sur le même sujet
Small jpg bollore Et Bolloré dit au port : «Salut» 0
24 juin 2007 Depuis le petit tour d’un certain Sarkozy Nicolas, l’homme qui ne boit que de l’eau, sur son yach...
Small jpg dupyudauby La croisade anti-Bolloré de Dupuydauby 0
15 mai 2008 Au moins les avocats de Vincent Bolloré, l’ami yachtman du président, voient-ils du pays. Des voy...
Small jpg bakjuillbollore3 Guinée: Bolloré ne s'en laisse pas Condé 0
6 juillet 2011 La guerre des Ports, enjeux ô combien stratégiques et lucratifs [1], continue en Afrique. Après ...
Air Bolloré, entre gens de bonne compagnie 0
11 mai 2007 C’est pour arriver aux responsabilités suprêmes« le plus apaisé possible » (sic) qu’après avoir r...
Pas de Bakchich pour Bolloré 0
30 novembre 2006 Emoi dans les rédactions parisiennes la semaine dernière, « Vincent Bolloré serait mis en examen ...