Ch
Logo

Torture aux Etats-Unis : 12 lauréats du Prix Nobel de la paix tirent la sonnette d'alarme

Publié par G Groupe X Bakchich

Douze lauréats du Prix Nobel de la paix interpellent Barack Obama et demandent la fin de la torture aux Etats-Unis dans une lettre ouverte saisissante.

En 2009, le Président Obama était au top de sa popularité : un simple check  du poing à un agent d'entretien savamment immortalisé par les photographes,  et quelques clichés aux cotés de Beyoncé et Jay Z  avaient suffi à le propulser aux sommets de la coolitude. Tous les médias Français, acquis à sa cause, s'appliquaient alors à nous camper le Président Américain  en nouveau  « roi du cool ». Un  guy next door bon père de famille, pas dépourvu d'humour, accessible et moderne , en somme.

Surfant sur cette portée aux nues unanime, le Président se voyait décerner dans la foulée, sans qu'on ne comprenne bien pourquoi, le Prix Nobel de la Paix.

Il intégrait alors un club très privé composé entre autres de l'activiste Desmond Tutu, ou de l'ancien président de la République démocratique du Timor José Ramos-Horta.

Assez remontés contre ce cher Barack -qui rappelons le, avait fait de la fermeture de Guantanamo une priorité pendant sa campagne électorale- 12 anciens lauréats ( José Ramos- Horta, Desmond Tutu, Muhammad Yunus, FW de Klerk, Betty Williams, Mohammad El Baradei, Oscar Arias Sanchez, Jody Williams, John Hume, Leymah Gbowee, Bishop Carlos X Belo, et Adolfo Perez Esquivel) lui adressent aujourd'hui une lettre ouverte, disponible sur le site d'information fondé par José Ramos-Horta, TheCommunity.com.

Dans cette missive poignante, titrée « An end to torture », on peut lire ;

 

« Nous sommes encouragés par le fait que la sénatrice Dianne Feinstein ait reconnu que  l'utilisation de soi-disant « techniques d'interrogatoire renforcées » étaient des erreurs terribles » (…) Autant de rappels importants, qui prouvent que la justification de la torture d'un humain par un autre être humain n'est pas une opinion unanime à Washington »

« Si la torture continue de hanter les heures de vie des victimes longtemps après les conflits passés, elle continuera également à hanter ses auteurs. Lorsque les dirigeants d'un pays tolèrent, voire ordonnent la torture, c'est que la nation s'est égarée. Il suffit de regarder les régimes où la torture est devenue une pratique systématique – du Japon impérial à l'Allemagne Nazie, en passant par l'Algérie Française, le sud Vietnam, les Khmers rouges et tant d'autres, pour imaginer le destin ultime de régimes qui ont à ce point divorcé de leur propre humanité ».

Le site propose également aux internautes de signer une pétition en ligne, et de relayer l'action sur les réseaux sociaux, au moyen du hashtag #NoToTorture.

Cette noble initiative survient quelques mois après que le Président Obama ait admis ce que personne n'ignore plus lors au cours d'une conférence de presse, début 2014.

 «Nous avons torturé des gens », avait-il alors déclaré. Dommage que le Prix Nobel de la Paix ait employé le passé pour qualifier un problème toujours au cœur de l'actualité.

 

 

 

Mots-clefs : , , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
Small stand up Quand Desmond Tutu déclare la guerre 0
11 septembre 2012 Le prix nobel de la paix 1984 dénonce l'impunité dont jouissent Georges W. Bush et Tony Blair. Mo...
Small nobel price 0 L’attribution du Nobel de la Paix à l’Europe fait tousser Desmond Tutu 0
3 décembre 2012 Pour l’Archevêque africain, l’Union Européenne est très loin de ces « champions de la Paix » auxq...
Small jpg guantanamo Les Français de Guantanamo en cassation 0
14 mai 2009 L’odyssée judiciaire des Français de Guantanamo, arrêtés, condamnés, pour terrorisme puis relaxés...
Small jpg doug picto 3 Le procès obscène d'Omar Khadr 0
26 août 2010 Il y a deux semaines, le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, a lancé une attaque ven...
Small jpg guanta 0 Nous sommes tous des Américains 0
20 septembre 2007 Jean-Marie Colombani, l’ancien patron du Monde, n’a pas écrit sa maxime dans le vide. La preuve :...