Ch
Logo

Kaufmich, premier réseau social réservé aux travailleurs du sexe

Publié par G Groupe X Bakchich

Marre de vous prendre des vents sur les sites de rencontre ? Rassurez vous, il y a désormais Kaufmich, un réseau social dédié aux travailleurs du sexe et à leurs clients.

Depuis sa légalisation en 2002, le marché de la prostitution est en pleine expansion en Allemagne, comme le soulignait récemment une fascinante enquête du Telegraph. Au point d'inspirer -aussi- les nouvelles technologies : après l’émergence d'applications de e-dating utilisant la géolocalisation telles que Grindr et Tinder, Kaufmich, le premier réseau social mettant en rapport des travailleurs du sexe et leurs clients potentiels, révolutionne le genre. 

Fondé par Julius Dreyer, un entrepreneur Allemand, Kaufmich (que l'on pourrait traduire par « achète moi ») annonce la couleur franchement : photos dénudées de beautés germaniques en sous vêtements de cuir et slogans suggestifs en page d'accueil, le site permet également aux travailleurs et travailleuses du sexe de lier connaissance avec leurs pairs, voire même d’échanger « astuces » et renseignements. Kaufmich s'adresse également aux tenanciers de maisons closes et de boites échangistes qui souhaitent promouvoir leurs établissements auprès de clients potentiels.

Lancé Début Novembre seulement, le site séduit 250 000 nouveaux utilisateurs chaque semaine. 

Dans une interview accordée au Global Post, Julius Dreyer explique sa volonté de créer un lieu honnête et clean pour ceux qui ont l'habitude de travailler dans le secret et l'isolement

 

 « Notre vision ? Considérer le travail sexuel comme une part entièrement acceptée de notre société. Nous pensons que tous les problèmes que rencontrent les travailleurs du sexe viennent souvent du fait qu'ils sont isolés et jugés par les autres»

 

Dans le moteur de recherche du site, plusieurs possibilités : Simple escorte, ou spécialités échangisme et Sado Maso. Sur leurs profils, les membres peuvent opter pour le « safe sex » badge, indiquant que les relations sexuelles non-protégées sont exclues. Une option déjà choisie par plus de 50% des travailleurs. 

Un service permet également de « noter » les clients, afin de réduire le risque de clients insultants, dangereux ou violents. Une initiative calquée sur  des sites tels que Verifyhim.com ou Backpageblacklist, qui permettent aux escorts de blacklister certains clients grossiers « Nous souhaitons apporter de la sécurité et de la transparence, poursuit Julius Dreyer. Lorsque vous postez une annonce sur Craiglist, vous ne savez pas réellement qui est celui que vous allez rencontrer, et c'est un peu flippant ». 

 

 

 

 

 

 

Mots-clefs : , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
Small jpg madat kaufmann Le roi Abdallah, ses milliards et son compte en Suisse 0
19 février 2008 Tout commence par un morceau de papier qui donne le vertige : la photocopie d’un virement bancair...
Small tapin C’est la lutte des "putes" 0
1 avril 2015 « Ils veulent nous virer des centres-villes ! Et pourquoi ? Parce qu’un pute en bas de chez t...
Small jjifihff Poste stressante, 7/11 : alertes 0
31 juillet 2014   Au mois d’avril 2010, Sud-PTT, usant de son droit d’alerte, saisit la direction des ress...
Small jpg madat kaufmann 2 King Abdullah’s Billions and the Secret Swiss Bank Account 0
22 février 2008 It all started with a sheet of paper referring to an astronomical sum : a photocopy of a $5.5-bil...
Small jjifihff Poste stressante, 4/11 : vers la précarité 0
31 juillet 2014   Trois grands « principes », ancrés dans sa longue histoire, fondent la culture postale. ...