Ch
Logo

Discriminations religieuses dans les prisons US: la Cour suprême donne raison aux « barbus »

Publié par G Groupe X Bakchich

La cour Suprême Américaine a donné raison à l'unanimité à Gregory Holt, détenu d'une prison de l'Arkansas. L'homme, musulman pratiquant, protestait contre le règlement intérieur, qui interdit le port de la barbe.

Si en France, la question des amalgames Islamophobes est plus que jamais sur toutes les lèvres après le drame survenu à Charlie Hebdo, les States ne sont pas en reste. Comme l'explique le New York Times, Le 20 Janvier 2015, la cour Suprême US reconnaissait à l'unanimité que le Department of Correction de l'Arkansas avait violé les droits de liberté religieuse des détenus musulmans, en interdisant le port de la barbe dans l'enceinte des prisons de l'Etat.

Le cas concernait tout particulièrement le détenu Gregory Holt, aussi connu sous le nom de Abdul Maalik Muhammad, musulman pratiquant et condamné à la réclusion à perpétuité pour cambriolage et coups et blessures. Le détenu s’était vu interdire le port d'une barbe courte par les autorités pénitentiaires : ces dernières prohibant tous types de barbes, excepté pour les détenus souffrant des problèmes cutanés, les seuls autorisés à porter une barbe ultra-courte. 

Le passionnant compte rendu du jugement le précise, il s'agirait là d'une mesure de sécurité, les barbes épaisses pouvant faciliter le trafic illégal (« contraband »), et permettraient aux détenus de changer rapidement leur aspect physique en se rasant, en cas d'évasion. 

En effet, selon Ray Hobbs, directeur du Department of Correction d'Arkansas -qui a pris sa retraite en Novembre 2014 – le port de la barbe donnerait aux détenus l'occasion d'y dissimuler des objets de petite taille comme des cartes SIM, voire des lames de rasoir...

Une victoire pour Gregory Holt, qui s’était vu débouté de toutes ses demandes, en première instance et en cour d'appel : le magistrat avait alors estimé que l’établissement pénitentiaire pouvait appliquer toute règle relative à sa sécurité interne, et avait suggéré que le prévenu pouvait pratiquer sa religion « par d'autres moyens ». Holt avait alors déposé une requête officielle, demandant à la cour Suprême  de réviser son cas, et de bien vouloir reconnaître les discriminations religieuses subies.

Samuel Anthony Alito, l'un des jugesz de la cour suprême ayant statué en faveur du prisonnier Holt, a suggéré aux responsables de la prison de prendre des photos des détenus avec et sans barbe. Pas avare de second degré, il a aussi déclaré aux responsables de la prison que «l'argument qui consiste à dire que la sécurité est menacée par un détenu portant une barbe d'1,25 cm est plutôt difficile à prendre au sérieux... »

Pourtant, les règlements intérieurs des prisons de plus de 40 États Américains autorisent le port de barbes courtes, soit 1,25 cm de long, voire plus pour la plupart. Seuls l'Alabama, la Floride, la Georgie, la Caroline du Sud, le Texas et la Virginie persistent à proscrire le port de la barbe.

La loi en vigueur dans les pénitenciers d'Arkansas autorise quant à elle les moustaches « nettement taillées », ainsi que les barbes allant jusqu'à 7millimètres de long, uniquement dans le cas de détenus atteints de problèmes dermatologiques.

Mots-clefs : , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
Small guanta cuistot Le calvaire de Abu Wa’ el Dhiab 0
10 décembre 2014 Aux dires de sa malheureuse épouse, Abu né au Liban le 23 juillet 1971, était un cuisinier hors p...
Small bak15fevavigdorlibermanl Liberman, Charlie et Voltaire 0
13 février 2015 Se battre bec et ongles pour la liberté d’expression et la diffusion auprès du grand public du de...
Small djihadiste intelligence rayclid bakchich L’Anti-terrorisme manque d’intelligence 0
7 décembre 2014 La chasse est ouverte, au son d’une musique martiale. Depuis le vote de la nouvelle loi anti-terr...
Small chris pratt velociraptor jurassic world Jurassic World : Le retour du retour de la grosse bête… 0
9 juin 2015 C’est l’été et les Américains débarquent. En force ! Au programme, du cinéma catastrophe (San And...
Small tales1 Tale of Tales : Il était une fois le désir féminin 0
3 juillet 2015 Boudé à Cannes, Tale of Tales arrive en salles dans la chaleur torride de ce mois de juillet, ére...