Ch
Logo

Quand les vautours se gavent à la mémoire d'Eric Garner

Publié par G Groupe X Bakchich

La famille d'Eric Garner déclare ne pas avoir reçu un dollar des nombreuses récoltes de fonds réalisées à sa mémoire via des sites de crowfunding.

N'en déplaise aux millions de défenseurs des droits de l'homme sur les réseaux sociaux, adeptes du hashtag #IcantBreathe ou autres #JeSuisCharlie, certaines mobilisations au lendemain de drames ne sont pas désintéressées. On se souvient notamment de l’extrême réactivité de certains, déposant la marque « Je suis Charlie » à l'INPI, lançant dans la précipitation une série de tee-shirts au logo noir et blanc, ou vendant à prix d'or leur exemplaire collector de Charlie Hebdo sur Ebay. De l'autre coté de l'Atlantique, il semble que les vautours soient tout aussi inventifs:  pour preuve, la famille d'Eric Garner n'a pas reçu d'argent provenant des 19 campagnes de crowfunding lancées après sa mort.

Comme l'ont révélé Gwen Garner Carr, sa mère  et Erica Garner, l'une de ses filles au site d'information  DNAInfo.com , la famille n'a  pas reçu un centime des 120 000 dollars récoltés  sur plusieurs plateformes de crowfundings -telles que  Indiegogo , Fundly  ou encore GoFundMe- à la mémoire d'Eric Garner, décédé suite à l'arrestation plus que musclée d'un policier, en plein jour à Staten Island, le 17 Juillet 2014 dernier.

« J'ai le sentiment que les gens essaient d'utiliser le nom de mon père pour leur propre bénéfice, c'est une bien triste situation » a déclaré la fille d'Eric Garner, Erica, âgée de 24 ans.  La jeune femme a également fait part de son intention d'entamer des procédures judiciaires à l'encontre des collecteurs de fonds non affiliés à la famille Garner, et ne les ayant pas contactés.

Interrogés par les médias, les sites Indie Gogo et GoFundMe ont déclaré pour leur défense qu'ils n'avaient pas pris la peine de vérifier l'identité des fundraisers, ni leur lien avec la famille du défunt.

Une autre collecte, organisée par un certain Charlotte Activist Collective, a lieu en ce moment sur le site GoFundMe : si l'on en croit sa description, elle est destinée à soutenir financièrement  Esaw Garner, veuve d'Eric, et vise le million de dollars. Les fundraisers insistent particulièrement sur l'augmentation des violences policières,  et l'importance de défendre les vies des hommes et femmes noirs. A ce jour, 9301 dollars ont déjà été récoltés, et les organisateurs de la collecte prétendent être en rapport avec la famille Garner. Problème: ni sa femme ni sa fille n'ont été contactées par ladite association, qui n'a pas souhaité répondre aux e-mails ni aux messages Facebook des journalistes du DNAReport. 

Les Garner doivent également faire face à de gros conflits d'ordre financier au sein même de leur propre famille: c'est ainsi qu'on apprend qu'une précédente récolte de fonds lancée sur le site IndieGogo, destinée au « soutien des enfants d'Eric Garner » a été initiée il y a quelques mois par une autre des filles d'Eric Garner. Cette dernière, dont l'anonymat reste à ce jour préservé, en a tiré plus de 40 000 dollars, mais refuse cependant de partager ses gains avec le reste de sa famille. La jeune fille n'a pas  -non plus- souhaité répondre aux  sollicitations des journalistes...

Mots-clefs : , , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
États-Unis : l’argent ne fait pas l’élection, mais… 0
4 janvier 2008 Le cirque a quelque chose de démesuré. Près de 3 000 journalistes se sont pressés ces derniers jo...
Small jpg bakoctfondsl Fonds souverains, où se cache vraiment l’oseille ? 0
18 octobre 2010 Où l’on reparle des fameux Fonds Souverains… Dans l’inconscient collectif, de mystérieuses mégapu...
Les Clinton pour une poignée de dollars 0
13 mars 2008 La sénatrice Hillary Clinton a refusé de rendre publique sa déclaration de revenus. Or, non seule...
Small jpg amish rc Ponzi chez les Amish : là c’est vraiment grave… 0
30 septembre 2011 On touche le fond ; plus exactement le profond : Sugarcreek, comté de Holmes ; « la petite Suisse...
Small crise 1 Crise : Les confessions d’un banquier central 0
15 novembre 2013 «Nous nous sommes lancés dans une frénésie de rachat d’obligations qui devait aider l’économie ré...