Ch
Logo

Peine capitale : Quand le « terrorisme » justifie la sentence

Publié par G Groupe X Bakchich

Dans son dernier rapport sur la peine de mort dans le monde, Amnesty International tire la sonnette d'alarme quant au danger que représente la lutte contre le terrorisme.

Le rapport fait froid dans le dos. Il suppose que sous couvert de lutte contre le terrorisme, certains États multiplient les condamnations à mort. Les pics les plus frappants sont observés en Égypte et au Nigeria. En Égypte, on recense 509 condamnations à mort, soit 400 de plus qu'en 2013 et, entre mai et juin 2014, 220 personnes ont été condamnées arbitrairement lors de procès collectifs ne respectant pas les normes d'équité en vigueur.

Au Nigeria, le nombre de condamnations à mort augmente quant à lui de 500 personnes, passant de 141 exécutions en 2013 à 659 en 2014. Ce nombre inclut de nombreuses sentences, comme celles prononcées par des tribunaux militaires lors de procès collectifs, qui sanctionnent des coupables de mutinerie dans le sanglant conflit armé avec Boko Haram.

Exécuter pour protéger (l’État), ce serait le message que ces pays entendent faire passer, un message qui n’est pas du goût de Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International : « Les gouvernements qui recourent à la peine de mort pour lutter contre la criminalité se leurrent. Aucun élément convaincant ne vient étayer l’idée que la menace d’exécution a un effet plus dissuasif sur la criminalité que d’autres formes de châtiment ».

La Chine dans le peloton de tête

D’autres pays viennent gonfler les chiffres des « condamnés à mort pour terrorisme ». La Chine, considérée comme « le plus grand pays exécuteur du monde en 2013 » aux côtés de l’Iran et de l’Irak, ne faillit pas à sa réputation en 2014. Si le nombre de condamnations à mort reste « secret d’État », Amnesty International rapporte que « des milliers de personnes seraient exécutées chaque année », notamment dans le cadre du programme « Frapper fort » (2), qui comme son nom l'indique explicitement, est destiné à frapper fort pour lutter contre les troubles sociaux dans la région indépendante du Xinjiang. Récemment, 21 personnes liées à divers attentats y ont été exécutées lors de procès collectif à grand spectacle se déroulant dans un stade, sous les yeux de milliers de spectateurs...

Amnesty International a recensé le nombre d'exécutions dans les 22 pays qui appliquent la peine de mort dans le monde. La Chine est largement "en tête". © Amnesty International.

Le secrétaire général d’Amnesty international déplore cette recrudescence des condamnations à la peine capitale et souhaite que ces États prennent la mesure de leurs actes : « Lorsqu’en 2014, les exécutions sommaires imputables à des groupes armés ont entaché la conscience mondiale comme jamais auparavant, il est consternant de voir que les gouvernements multiplient les exécutions, réagissant de manière épidermique au terrorisme et à la criminalité ». 

En Iran, 289 exécutions ont été officiellement reconnues par les autorités et au moins 454 ne le seraient pas ; en Arabie Saoudite, au moins 90 exécutions seraient recensées ; en Irak, au moins 61 ; et, en queue du peloton, last but not least, les États-Unis, avec 35 condamnations.

Au Pakistan aussi on a exécuté arbitrairement des personnes accusées de « terrorisme », notamment au lendemain de l'attentat perpétré contre l’école de Peshawar.  La Jordanie a, elle aussi, repris ses exécutions après une pause de huit ans, avec 11 condamnations à mort de supposés coupables de meurtres. Rappelons que le recours quasi-systématique à la peine capitale au Moyen-Orient était l'une des préoccupations majeures d'Amnesty International car l'Iran, l'Irak et l'Arabie Saoudite étaient, à eux seuls, responsables de 90% des exécutions dans cette région. En Indonésie, le gouvernement a annoncé qu'il planifiait les exécutions de coupables de trafic de stupéfiants, afin d'enrayer une situation « d'urgence nationale »...

Les condamnations à mort ont augmenté de 28% par rapport à 2013

En 2014, 22 pays appliquent activement la peine de mort dans le monde. Quand elle n’est pas prononcée pour « terrorisme », ou du fait d'un crime, la peine capitale peut, dans certains pays, sanctionner un vol avec violence, un adultère et même un blasphème. Comment meurt-ont ? Parmi les méthodes les plus courantes : la décapitation, la pendaison, l’injection létale, le peloton d'exécution voire l’exécution sur la place publique.

Dans le monde, l’Association qui oeuvre pour le respect, la défense et la promotion des droits humains a recensé 2 466 condamnations à mort (28 % de plus qu'en 2013) et 607 exécutions ont été enregistrées (hormis les chiffres de la Chine, non communiqués). Histoire de ne pas broyer uniquement du noir dans cet article, soulignons les (trop) rares bonnes nouvelles qu'annonce ce nouveau rapport : le nombre total d’exécutions à l’échelle mondiale est en sensible baisse (on comptait 778 exécutions en 2013), et plusieurs États auraient pris des mesures positives laissant entrevoir la possibilité de l'abolition de la peine capitale. S’agit-il d’une lueur d'espoir au milieu de ce bain de sang?

(1) http://www.amnesty.fr/peine-de-mort-2015

(2) Politique de la République Populaire de Chine qui vise à restreindre systématiquement la dissidence politique tibétaine et à contrôler les institutions religieuses.

Mots-clefs : , , , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
Peine capitale 0
13 octobre 2010 La peine de mort, ce fondement de la vie américaine, clopine. Dans les États du Sud, elle est enc...
Small corcovado 0 Coupe du Monde : C’est Blackwater qui assure la sécurité… 0
29 avril 2014 Quelque part en Caroline du Nord, la milice privée US rebaptisée Academi, forme les forces de séc...
Small jpg temoignage prisonnier iranien 0 Saba Nasri, prisonnier politique en Iran 0
19 juillet 2010 Pendant 7 mois, Saba Nasri a partagé sa cellule avec plusieurs opposants politiques dont Farzad K...
La guerre financière, une lutte anti-terroristes? 0
9 novembre 2007 Mercredi 31 octobre, 21 des 28 accusés dans le procès des attentats de Madrid du 11 mars 2004 ont...
Small jp morgan 0 JP Morgan : même les morts rapportent gros… 0
11 mai 2014 Où l’on apprend que le bankster mondial a investi une fortune dans l’assurance-décès de ses homme...