Ch
Logo

Sexe, champagne et Formule 1 sur le rocher princier

Publié par G Groupe X Bakchich

Au regard de la singularité de son circuit, de son côté glamour, le Grand Prix de Monaco sonne, pour la majorité des aficionados du spectacle de la formule 1, comme le rendez-vous favori de l’année. Un avis partagé par les jet-setters de la planète et les prostituées de luxe qui investissent en nombre la Principauté lors de ce weekend unique, avec en bonus la proximité du Festival de Cannes. Quand le vice et la débauche s’installent à Monaco sous le regard bienveillant des autorités.

Chaque année, c’est le même rituel. En plus des habitués « VIP », une « escouade » de jet-setters et un « troupeau » d’escortes girls débarquent en force sur la Principauté, l’espace d’un week-end. Les uns pour participer à de gigantesques fiestas où le champagne coule à flots et où la coke se trouve en quasi libre-service. Les autres pour pimenter la vie sexuelle de coquins milliardaires et réaliser ainsi le chiffre d’affaires de leur année.

Issues des quatre coins de la planète, ces belles de nuit savent que l’événement du Grand Prix de Monaco est particulièrement rentable pour elles. Le meilleur jour de paie de l’année pour beaucoup ! Pour s’offrir leurs services, les clients doivent débourser au minimum 3 à 5 000 euros la nuit. Des sommes qui peuvent monter à 40 000 euros la passe nocturne.

Quelque chose a malgré tout changé dans la manière de travailler de ces « catins » de luxe. Avant, elles étaient visibles sur les yachts et s’affichaient aux yeux de tous lors des soirées festives. Mais depuis dix ans, une certaine discrétion est de mise. Pour éviter de trop salir l’image glamour du Grand Prix de Monaco et que la Principauté ne devienne une place de tourisme sexuel pour milliardaires en manque de cul « d’affection », les autorités ont mené quelques actions destinées à marquer les opinions et à délivrer des messages aux proxénètes appâtés par l’évènement du GP.

En mai 2005, un homme d’affaires d’origine suisse, avait été interpellé à l’aéroport de Nice. Les autorités policières l’ont accusé d’avoir mis à la disposition d’une société une dizaine d’Escort-girls pendant les quatre jours du Grand prix. Un contrat alors estimé à 100 000 euros… En 2006,  la police monégasque démantelait un réseau d’escort-girls spécialement organisé pour le GP, géré par une ancienne escort. Cette dernière était accusée de fournir via internet les services de call-girls à de richissimes clients durant ce week-end de l’Ascension. Avec des tarifs des « belles » permettent de penser que les filles n’étaient pas invitées sur les yachts pour seulement parler des dernières performances de l’écurie de Ferrari…. 600 euros l’heure, 16 000 euros les deux jours avait-on appris à la lecture du dossier. On avait aussi dévoilé qu’un pilote de F1 avait convié des escort-girls à une partie fine avec des amis pour fêter la naissance de son premier enfant… Bel état d’esprit sportif….

Mais que les grandes fortunes, amateurs du concept « Formule 1 + Sexe », se rassurent, les autorités n’ont pas l’ambition d’éradiquer la prostitution de luxe à Monaco. Seulement de l’encadrer et de la réguler.

Gp de Monaco = marathon festif

Dans le port de Monaco, pendant le Grand Prix de F1, le public peut assister à une compétition « du plus gros yacht ». C’est à celui qui pourra accueillir la plus grosse fiesta avec les plus jolies filles, les plus gros Magnums de champagne, avec les DJ les plus connus, les invités VIP les plus prestigieux... Ces dernières années, les écuries « Force India » et « Red Bull »  se tirent la bourre. Sur sa maison flottante, « L’Indian Empress » », modeste embarcation de 98m de long, l’Indien Vijay Mallia, propriétaire des bières Kingfischer, adore faire le show et étaler sa richesse aux yeux de la planète. Dans l’univers sulfureux de la Formule 1, il a pris un peu la succession de Flavio Briatore, l’ancien emblématique patron italien de l’écurie « Benetton », qui ne cachait pas son goût immodéré pour les fêtes arrosées au champagne et la compagnie de top models comme celle de Naomi Campbell.

Mais, pendant le GP, les fêtes ne sont pas uniquement organisées sur les yachts. Les boîtes de nuit, les hôtels prestigieux de la Principauté accueillent des soirées privatisées par les sponsors des écuries de F1, les marques de luxe, les Fondations caritatives... Ainsi, par exemple, chaque année, l’hôtel Méridien Beach-Plaza accueille la soirée « UNITE », organisée par Amber Lounge (société chargée d’organiser des soirées pour recueillir des fonds au profit d’associations caritatives) et la femme d’un ancien pilote de Ferrari, Sonia Irvine. C’est devenu l’un des must du programme festif du grand Prix avec même la participation via un défilé de mode de certains pilotes. Pour séduire les invités les plus prestigieux, et s’assurer ainsi de retours dans les médias, les établissements sont soumis à une rude concurrence et n’hésitent pas aujourd’hui à faire appel à des sociétés chargés d’assurer le casting de la soirée, « des chasseurs de têtes du monde de la nuit ». Le top du top, c’est d’avoir un membre de la famille princière. Sinon, il faut se rabattre sur les têtes couronnées, les stars hollywoodiennes, souvent déjà présentes à Cannes, les sportifs connus, les modèles en vogue, la jeunesse dorée des capitales mondiales, les jet-setters de la planète…. Ces VIP ont bien compris qu’il fallait avoir une certaine cote sur ce marché. Histoire d’être au top  dans ce classement, Paris Hilton n’a d’ailleurs pas hésité à s’afficher, mardi 19 mai, aux côtés du Prince Albert lors d’un match caritatif, organisé chaque année avant le Grand Prix, entre une équipe de pilotes et une équipe des « Amis du Prince ». Une présence pour l’amour du sport bien sûr !  

Sinon, entre deux soirées, les fêtards peuvent, accessoirement, se divertir avec « une course de voitures ».  

Mots-clefs : , , , , ,

Publié dans la catégorie International
Sur le même sujet
Small jpg albert magnat 0 Monaco, le prince poursuivi par son ancien barbouze 0
18 mai 2010 Pâle ambiance sur le Rocher. Le Grand Prix de Monaco a certes fait ronronner les rues du caillou ...
Small jpg hobbs melville bak Magouilles monégasques 0
22 mai 2007 Hobbs Melville. A Monaco, cette société de gestion de portefeuille n’a pas fini de faire parler d...
Small jpg monaco2 jpeg 4ad0f Monaco, ville flottante 0
12 avril 2008 État confetti d’à peine 2 km2 et déjà ultrabétonné, Monaco manque cruellement de place. Un vrai c...
Small cm monaco 0 Monaco, paradis (fiscal) perdu? 0
28 février 2014 Deux enquêtes judiciaires mettent à mal l'opacité du monde bancaire de la principauté. Deux petit...
Les mauvais traits du royaume 0
10 août 2007 Il y a ceux qui pensent que le caricaturiste Marc Giacone est « un gâteux » ou plutôt carrément...