Ch
Logo

Mourinho cocufie le Barça

Publié par G Groupe X Bakchich

Il a finalement fallu attendre vendredi et le "pourboire" de 8 millions d’euros laissé par le Real Madrid pour convaincre les dirigeants de l’Inter Milan de laisser partir leur charismatique entraîneur Jose Mourinho. Son transfert dans le club espagnol était de toute façon écrit depuis la victoire italienne en Ligue des Champions. Deux jours avant, le mégalomane président madrilène Florentino Perez s’est même permis d’annoncer qu’il allait recruter Mourinho et virer le pauvre Manuel Pellegrini et ses 96 points en championnat (voir conférence de presse).

Le choix du coeur

Le talentueux Portugais, lié à l’Inter Milan jusqu’en juin 2012, a expliqué son choix par son amour pour le club de la capitale espagnole. « Je savais que le Real me voulait et que je le voulais », a-t-il clamé dans une interview pour le journal pro-madrilène As. Comme la plupart des joueurs qui débarquent dans leur énième club, "The Special One" n’a pas manqué de souligner ce choix du coeur :« Ce n’était pas une question d’argent », « Le Real est un club plus grand que nous » et « Je suis fanatique du Real ». Ça gazouille dans le football.

L’"amour du maillot", certaines stars la revendiquent. Les "socios" du Barça ont toujours en mémoire la déclaration d’amour emblématique du mercenaire Luis Figo avant son départ pour le grand rival Madrilène et surtout de son chant contre ses futurs coéquipiers : « Blancos llorones ! Felicita a los campeones ! » (« Les Blancs pleurez ! Félicitez les champions ! »). A faire dégoupiller un Halilhodzic.

Pour toujours avec le Barça

Mais la fidélité n’est pas l’apanage des joueurs. Ancien adjoint de Bobby Robson et Louis Van Gaal au FC Barcelone (entre 1996 et 2000), Jose Mourinho n’a pas manqué l’occasion de chambrer les supporters catalans lors de la victoire de l’Inter en demi-finale de la dernière Ligue des Champions. Retrouvons notre frais madrilène sur le balcon de la Generalitat après la victoire en Coupe d’Espagne 1997. Avec ce superbe cri d’amour : « Hoy, manana y siempre con el Barça en el corazon ! » (« Aujourd’hui, demain et pour toujours avec le Barça dans mon coeur ! ») Un vrai coeur d’artichaut.

--------

A lire sur Bakchich.info :

Didier Drogba, Marseillais un jour, Marseillais toujours La Canebière pleure encore le départ de l’attaquant ivoirien. Dans « Didier Drogba, c’était pas gagné », le bondissant joueur de Chelsea se livre, et raconte son histoire d’amour avec la plus belle ville du (…)

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Publié dans la catégorie Médias
Sur le même sujet
Small jpg drogba 0 Didier Drogba, Marseillais un jour, Marseillais toujours 0
5 juillet 2008 Didier Drogba. À ces seuls sons, tout cœur de supporter marseillais s’étreint. Un refrain vient. ...
Small l86xh80 l86xh80 jpg bakomathl1 7d31b 0a9b1 Santos outragé, Santos martyrisé mais Santos... libéré 0
10 décembre 2008 Vendredi 5 décembre, il écope de trois ans et demi de prison. Cinq jours plus tard, le même juge ...
Small jpg papediouf 32486 OM: Drogba transféré, des commissions assurées 0
9 janvier 2008 Superbement et respectivement 17e et 10e du distrayant championnat de Ligue 1-Orange (sic), le Pa...
Small jpg bakomathl1 OM-Atletico: au pays de Santos 0
9 décembre 2008 Aujourd’hui, une première, le commando Ultra 84 ne garnira pas les travées du stade Vélodrome, l’...
Small image 1 13 f1257 496df Zidane, le fric, ça le gagne ! 0
11 septembre 2010 Toujours se méfier d’un homme adulé sans mot dire. Ou si peu. Et remplaçant toute ponctuation par...