Ch
Logo

Au Maroc, un coup de crayon vaut encore la prison

Publié par G Groupe X Bakchich

L'ancien dessinateur de Bakchich Khalid Gueddar a été de nouveau arrêté samedi matin au Maroc. Il attend son jugement pour ce dimanche.

Sa très précieuse et grâcieuse Majesté Mohammed VI a été le premier chef d'Etat reçu à l'Elysée par le nouvel occupant des lieux François Hollande. Une visite privée ce week end à Paris, assortie d'une rencontre informelle. A cette occasion, il n'est pas sûr que les discussions se soient trop apesanties sur la démocratie marocaine. Pourtant, la défense des libertés demeure un combat quotidien dans le royaume chérifien. En particulier la liberté d'expression.

Bakchich a eu à en faire l'amère expérience, quand Khalid Gueddar, l'un de nos dessinateurs, a été enfermé au Maroc puis jugé et condamner à 3 ans de prison avec sursis et 270 000 euros d'amende en 2009.

Etait alors officiellement reprochés à Khalid d'oser caricaturer les membres de la famille royale, dont le roi, commandeur des croyants. La bande dessinée Mohammed VI, le roi qui ne voulait plus être roi, a également beaucoup agacer le Makhzen.

Malgré l'acharnement judiciaire, Khalid n'a jamais renoncé à son art, ni au journaliste, qu'il exerce dans divers journaux marocains depuis 2011.

Et le 26 mai au matin, notre ami a été arreté dans le Nord du pays à Kenitra, a révélé son confrère de plume Ali Lmrabet, qui a aussi eu à connaître les geoles marocaines pour ses dessins et enquêtes. 

Le motif de son embastillement? Ebriété publique. «Une vieille technique marocaine. Autoriser les boites de nuit, mais arrêter à la sortie les joyeux fétards qui s’y rendent, surtout ceux qu’on tient à l’oeil» décrit Lmrabet. «Ebriété politique serait plus adapté», a pesté Catherine Graciet, spécialiste du Maroc, ancienne de Bakchich et auteure, entre autre du Roi Prédateur.

Enfermé depuis samedi 26 mai, 5 heures, Khalid doit être présenté dimanche 27 mai au procureur. Joint ce matin par Bakchich, il conteste les motifs de son incarcération. «On nous a arrêté avec un ami en sortant d'une boîte de nuit le Jakarata, qui est dans l'hôtel le Saphir. Mais je n'avais pas bu d'alcool. Au commissariat j'ai du attendre des heures avant de savoir ce que je faisais là. Notre PV d'interrogatoire était quasiment prêt quand on nous a interrogé. Et depuis on attend. On ne sait pas quand on va passer en jugement.» Avec à la clé, une possible révocation du sursis de sa peine de 3 ans d'emprisonnement. Pour des coups de crayons. Pour un peu de liberté d'expression.  


Dans trois jours, Khalid doit lancer un site web satirique au Maroc, www.baboubi.com

 

Au royaume enchanté, le changement c'est pas maintenant...

Papier actualisé dimanche 27 mai à 13 heures après avoir réussi à joindre Khalid Gueddar

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Publié dans la catégorie Médias
Sur le même sujet
Small jpg dessin moulay ismail 0 Maroc, tous solidaires avec le caricaturiste Khalid Gueddar ! 0
4 octobre 2009 Le caricaturiste de Bakchich Khalid Gueddar est en ce moment même entendu par la police marocaine...
Small jpg khalid e4047 bbc6c Grappe de dates noires pour la presse marocaine 0
28 octobre 2009 A force de vouloir museler la presse indépendante, les autorités du royaume du Maroc ne savent pl...
Small jpg khalid gueddar1 Solidarité avec le caricaturiste Khalid Gueddar 0
17 octobre 2009 Dessin du 14 octobre Sa majetski le roi du Maroc © Bearboz Dessin du 12 octobre Bear...
Le Maroc n'aime pas les mises à nu du roi 0
22 octobre 2009 L’affaire des caricatures de Mahomet rebondit. Le héros n’est pas Allah mais Mohamed VI, dit « M6...
Small jpg pakman roi du maroc 47822 0 Maroc: pas de prison pour un coup de crayon 0
25 octobre 2009 Jeudi matin à 8h45, l’équipe de Bakchich s’est retrouvée, autour de croissants tièdes et d’un caf...