Ch
Logo

Balladur: question pour une maison

Publié par G Groupe X Bakchich

En marge de leurs investigations sur le financement de la campagne présidentielle d’Édouard Balladur en 1995 – où de très considérables sommes d’argent liquide ont circulé -, les juges Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke s’intéressent, comme l’a récemment révéléL’Express, au patrimoine immobilier de l’ancien Premier ministre et de son épouse. Plus particulièrement , les deux magistrats s’interrogent sur l’acquisition, il y a quinze ans, d’une luxueuse propriété en Normandie.

Les juges veulent revoir la Normandie

Premier acte : le 13 juin 1996, Marie-Josèphe Balladur achète à Tourgeville (Calvados) - non loin de Deauville, où elle possède déjà une villa – un ensemble « consistant » principalement, dit l’acte de vente que Bakchich a pu consulter, en «  une propriété comprenant treize pièces  » [1] dont la cuisine est équipée de « divers meubles et objets » [2] d’une valeur de «  30.000 francs  » (4.580 euros), et à laquelle s’ajoutent «  un bâtiment contenant chaufferie, une pièce, salle d’eau, W.C. », deux «  garages attenant à ce bâtiment  », et «  une piscine carrelée (…) avec plage carrelée de 200m2 environ » [3] .

 - JPG - 40.3 ko

Ballamou paie comptant

Prix total : «  7.300.000 francs » (1.114.503 euros), que «  l’acquéreur  », précise l’acte de vente, paie «  comptant ».

Deuxième acte : neuf ans plus tard, le 28 février 2005, Marie-Thérèse Balladur revend cette propriété à un directeur de sociétés de l’Eure et à son épouse pour 1.735.000 euros devant un notaire de Laval - et réalise donc une confortable plus-value de plus de 620.000 euros.

Troisième et dernier acte, peu connu : le 20 mai 2005, trois mois après avoir cédé Tourgeville, les époux Balladur fondent à Paris la Société civile de Tourgeville - une « société civile de portefeuille » dont l’objet, précisent ses statuts, est d’assurer à l’un de leurs fils, qui a des problèmes de santé, «  un revenu garanti sa vie durant » [4], et dans laquelle Marie-Josèphe Balladur semble avoir réinvesti l’essentiel de sa plus-value immobilière, puisqu’elle a fait au capital initial de la société de 550.000 euros (sur un total de 554.000 euros).

Ces deux derniers épisodes n’entrent pas dans le cadre des investigations des juges Le Loire et Van Ruymbeke, qui souhaitent seulement établir la provenance des fonds ayant servi à payer l’achat de 1996 : Édouard Balladur, quant à lui, a expliqué à L’Express qu’il était disposé à produire « tous les éléments explicatifs  » relatifs à ce qu’il appelle cette «  pseudo-affaire de maison ».

A lire ou relire sur Bakchich.info

Balladur s’attaque au « millefeuille » territorial La commission Balladur pour la réforme du territoire s’installe officiellement aujourd’hui. Derrière cette séduisante dénomination, un appétissant programme. Quand Chirac et Balladur se disputaient les caisses noires (IVè partie) Ventes de frégates, sous-marins, torpilleurs et autres bateaux militaires : autant de marchés juteux signés par nos hommes politiques et les industriels, et dont « Bakchich » raconte les coulisses. La bagarre qui a déchiré la droite pour la (…) Quand le cabinet de Balladur demandait qu’on vire des journalistes Récemment, « Libération » et « Le Parisien » écrivaient que Nicolas Sarkozy était intervenu pour la nomination de Laurence Ferrari aux commandes du JT de TF1. Une belle promo pour l’ex-présentatrice de Dimanche + sur Canal. Pour le dernier épisode de sa (…)

Mots-clefs : , , , , , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small jpg sarko empereur nardo Les élus à la casse 0
20 octobre 2009 « Qu’on leur laisse leur bagnole ! ». Barre blaguait à peine quand on évoquait déjà dans la campa...
Small jpg assemble baroug Collectivités territoriales, Marleix sed lex 0
8 juin 2010 Si vous pensiez ne rien comprendre à la réforme des collectivités territoriales en cours à l’Asse...
Small jpg  1 11 Sarkozy se mange le millefeuille administratif 0
23 juin 2009 Pour la première fois depuis 1848, le président de la République s’est adressé directement aux pa...
Small jpg balladur 1 Balladur s'attaque au «millefeuille» territorial 0
22 octobre 2008 Les élus locaux s’arrachent les cheveux et les citoyens n’y comprennent plus rien : entre commune...
Small jpg cope oui Jean-François Copé-coller de Sarkozy 0
28 octobre 2008 Comme tous les mardis à l’issue de la réunion du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-Françoi...