Ch
Logo

Djouhri, l'homme qui ne voulait pas qu'on invente sa vie

Publié par G Groupe X Bakchich

Dans les limbes d'Internet, Bakchich a découvert le site de l'homme d'affaires en cour des sables de la Chiraquie aux steppes de la Sarkozie.

Bientôt 10 ans que son nom hante les colonnes des journaux, parsèment les pages de livres, pimentent les lignes des enquêtes. Intermédiaire dans les contrats d'aéronautique, entremetteur avec les riches monarchies du Golfe, facilitateur de marchés en Chine. Ami de Dominique de Villepin et d'Henri Proglio, au mieux avec Claude Guéant, couvé par des policiers formés à l'école Pasqua, la présence de son patronyme dans les agendas de Nicolas Sarkozy, révélés par Le Parisien, a intrigué. Son ombre hante les allées du pouvoir comme les scandales de la République. Karachi, Kadhafi, Elf, Miksa etc. 

Mais jamais la justice n'est venue sanctionner un quelconque manquement. «A l’exception d’une amende contraventionnelle de 400 euros», se défend Alexandre Djouhri. La confidence de l'homme d'affaires n'a pas été recueillie par Bakchich dans les salons de l'hôtel Bristol. Là, il aime à recevoir ses invités entre grands crus de rouge et foie gras, faisant étalage de son entregent en balançant les surnoms de ses relations. Du «poète» Villepin, à «Papy Sergio» Dassault en passant par quelques autres élus. Un langage fleuri, foisonnant - malheureusement absent de sa prose. Car l'homme d'affaires écrit. Peu, trop peu. Et sa production est même consultable. Depuis le 19 juin 2013, Alexandre Djouhri dispose de son propre site web, éponyme. Avec un mot d'ordre prometteur. «Je ne laisserai à personne le droit d'inventer ma vie». Une belle entrée en matière qui malheureusement ne tient pas ses promesses. Le site Internet se résume à une compilation de décisions de justice favorable à M. Alexandre, assortie des droits de réponse adressés par Djouhri aux rédactions depuis 2006. Petit pincement au coeur, la série débute par les courriers que l'homme d'affaires a envoyé aux premiers temps de Bakchich. 

© Djouhri.com

Alexandre-Djouhri.net (ou djouhri-Alexandre.com) recèle tout de même quelques perles. Sont notamment publiés et disponibles les extraits de casier judiciaire français et suisse (étant résidant à Genève), une lettre à Wikipedia et quelques décisions judiciaires. Ne manquent que l'attestation de moralité que lui avait décerné Bernard Squarcini en 2005 ou la citation de Claude Guéant assurant qu'il était «utile pour la France» en 2011. Voire, peut-être un mot des autorités russes. Le St. Petersburg International Economic Forum l'a, comme relevé par Médiapart, sacré vice-président de Veolia en compagnie de Villepin et Guéant. Un poste tout ce qu'il y a d'honorable. 

Détail délicieux et qui démontre si besoin la farouche volonté d'Alexandre Djouhri de conserver l'histoire de sa vie bien gardée, les mentions légales de son site précisent que «toute création de lien hypertexte vers la page d’accueil du présent Site ou toute autre page du Site est soumise à l’accord exprès, préalable et écrit d’Alexandre DJOUHRI.»

Et gare aux malandrins qui s'égareraient. Sur certains adresses du site, le ton se fait plus menaçant. «Toute tentative de piratage fera l'objet de poursuites judiciaires. Votre adresse IP a été identifiée par nos services et pourra être utilisée si nécessaire.» La vie d'Alexandre, une chasse gardée. Au moins jusqu'au 19 juin 2014, date de renouvellement de son nom de domaine.

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small jpg point de vue djouhri Villepin /Djouhri : la belle vie en rose 0
2 septembre 2009 « L’important c’est le rose », proclame Voici dans un article richement illustré de photographies...
Droit de réponse d'Alexandre Djouhri 0
18 juillet 2008 L’article publié sur votre site depuis le 30 juin 2008 sous le titre l’agent d’influence chiraqui...
Small jpg baksept11takkiedine2l 17eee Djouhri et Takieddine se disputent la constitution 0
21 septembre 2011 Ziad Takiedine mis en examen pour abus de bien sociaux et souffre douleur de Médiapart, Robert Bo...
Droit de réponse d'Alexandre Djouhri (acte II) 0
22 novembre 2006 Devenu un inconditionnel de Bakchich, notre nouveau fan, Alexandre Djouhri nous a réécrit, toujou...
Sarko-Villepin-Djouhri, les bonheurs du ménage à 3 0
3 juillet 2014 C'est une flaque de la Mare aux Canard (2/07) passé inaperçue: les dessous de la réconciliation e...