Ch
Logo

Le gouvernement US contraint de retirer 7 citoyens de sa « No fly list »

Publié par G Groupe X Bakchich

Décision historique : A l'issue d'un procès intenté par 13 citoyens Américains de l'Oregon, le gouvernement US va retirer 7 noms de son obscure « No fly list »

« Imaginez ça : Vous arrivez à l'aéroport, plein de joie à la perspective de ce voyage d'affaires où vous vous apprêtez à rencontrer un client. Vous faites la queue pour vous enregistrer sur votre vol, mais quand vient votre tour au comptoir, on vous dit que vous n'allez pas pouvoir embarquer. Soudain, vous êtes entourés de vigiles, et emmené à l’écart pour vous faire questionner, avec tout le monde qui vous fixe bouche bée. Vous apprenez alors que vous êtes interdit de vol -INDEFINIMENT- en provenance ou depuis les États Unis, bien que vous n'ayez jamais été accusé d'aucun crime. Sans qu'on vous dise pourquoi, et sans que vous ne puissiez rien y faire »

C'est par ces mots percutants que l'ACLU, - American Civil Liberties Union -définit la dure réalité de la "No fly list", une liste de surveillante secrète tenue par le Centre de détection du Terrorisme du gouvernement Américain. Cette liste qui fait froid dans le dos, à ne pas confondre avec la Terrorist Watch list,  a été crée au lendemain des attentats du 11 Septembre 2001 par l'administration Bush. 

En 2012, sous la présidence de Barack « King du cool » Obama, cette liste très VIP a vu son effectif doubler, atteignant près de 21 000 personnes. 

Cette dernière constitue l'un des chevaux de bataille majeur de l'ACLU, qui n'en finit pas de donner du fil à retordre au Président Obama et à ses collaborateurs. L'association, composée de juristes hors-pair, défend et préserve les libertés individuelles des Américains, et monte au créneau à chaque fois que la Constitution est violée ou les libertés fondamentales entravées. 

21 000 personnes pas très VIP

Dernière victoire en date, et pas des moindres :  le 10 Octobre dernier, pour la première fois, l'ACLU a été informée du retrait de sept citoyens Américains de la très controversée et non moins arbitraire No Fly list, après qu'un juge ait qualifié le procédé d'anti-constitutionnel. Parmi eux, quatre vétérans militaires.

Jusqu'ici, le seul recours possible pour les malheureux membres de la No fly list était de demander réparation via le (very bad) TRIP (Traveler Redress Inquiry Program) 

Un recours bidon et inefficace que Anna Brown, juge fédérale du district d'Oregon, démonte dans sa décision, précisant que « TRIP ne constitue pas un mécanisme utile permettant aux voyageurs se voyant refuser l'embarquement de faire corriger les informations erronées contenues dans les bases de données anti-terrorisme du gouvernement.

Si 7 des 13 plaignants sont désormais libres d'aller et venir librement dans les aéroports de l'Oncle Sam, les six autres plaignants de ce procès qui tient les journaux locaux de l'Oregon en haleine devront quant à eux patienter jusqu'en Janvier 2015 prochain pour être fixés sur leurs sorts.

Espérons que ces premiers retraits symboliques marquent un début de prise de conscience face aux dérives grandissantes du gouvernement Américain, même si la tache à accomplir reste colossale : Début 2014, l'excellent site d'information The Intercept publiait un rapport secret du centre de contre-terrorisme national Américain. Dans ces 166 pages aussi captivantes que glacantes, on apprenait que depuis 2009, 1,5 million de personnes avaient été ajoutées à des « terror watchlists ».

 

 

 

 

 

 

Mots-clefs : , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small bak15fevjeuxvid osl Californie: Quand un gamer musulman se voit suspecté d'activités terroristes 0
1 mars 2015 Si vous êtes musulman et amateur de jeux vidéos de simulation de pilotage, watch your back : vous...
Small fly list 0 Le calvaire de Rahinah Ibrahim, terroriste administrative 0
17 février 2014 Pendant 9 ans, l’étudiante à Stanford a été privée du droit de savoir ce que l’Oncle Sam lui repr...
Small american flag 0 Les dommages collatéraux de l’attentat de Boston 0
29 juillet 2013 Pourquoi et comment est mort Ibragim Todashev ? l’ACLU siffle la fin de la récréation sur l’atten...
Small lou reed rayclid 0 Lou RIP 0
27 octobre 2013 Le chanteur américain est décédé à 71 ans.
Small obama shutdown 0 Obama Breaking Bad 0
2 octobre 2013 L'absence d'accord au Congrès sur le budget américain a provoqué le blocage de l'administration a...