Ch
Logo

Le maquis du Cercle Cadet

Publié par G Groupe X Bakchich

Fermé par la justice mi-octobre, épicentre du dossier des matchs truqués de Ligue 2 mi novembre, le cercle de jeux parisien était dans le viseur des enquêteurs dès 2010.

Scellés depuis le passage de la section centrale des courses et jeux, les portes du 14 rue Cadet demeurent closes. Finies les interminables parties, poker à l’étage, jeux de cercles en sous sol, éclusées les mauresques bons marchés, achevés les tournois. Encore une fois, des juges ont mis fin à la partie dans ce qui a été le Cercle Cadet, de ce qui fut le Cercle Concorde. Deux cercles si liés par l’histoire et par l’espace qu’Albert Londres l’aurait sans doute rangé dans la catégorie des «maquis», ces repaires que la police mettent du temps à fermer tant ils génèrent d’affaires. «C’est la pâte de notre pain quotidien, justifiait au grand reporter un commissaire marseillais. Il ne nous reste qu’à pétrir là dedans. Nous n’allons tout de même pas démolir le fournil».

A l’instar de leur glorieux ainé, la Brigade des courses et jeux, sous la férule des Renseignement généraux jusqu’en 2008, n’a rien à trouver à redire au fonctionnement du Cercle Concorde. Le commandant en charge de la surveillance, Bernard H., n’avait rien noté de répréhensible à son fonctionnement jusqu’à ce que les juges marseillais perquisitionnent en novembre 2007.

La Brigade des aveugles

Un peu moins d’un an plus tard, le même policier, toujours en charge de la surveillance des Cercles, auditionnera gentiment Serge Kasparian, brasseur de profession et qui souhaitait réouvrir un Cercle sur les lieux des méfaits. L’audition du 27 novembre 2008 que Bakchich a exhumé des archives, se révèle des plus urbaines. Plan de financement, présentation du comité des jeux. Des questions de routine pour une petite pointe de curiosite. «Connaissez vous les dirigeants de l’association dénommée cercle « Concorde» qui occupait anciennement les locaux au 14 de la rue Cadet? REPONSE: :Non je ne connais aucune de ces personnes». Naturellement, après un si beau topo, le directeur central de la police judiciaire Christian Lothion donne quitus à M. Kasparian et son association pour réouvrir le tapis vert.

La si rapide renaissance fait toutefois tousser les juges marseillais. En 2010, instruisant encore l’enquête sur le Cercle Concorde, le juge Duchaîne mandate la section judiciaire du Service des Courses et jeux, désormais détachés des renseignements généraux, d’enquêter sur les repreneurs. Avec quelques écoutes à la clé et un soupçon, que les patrons du Cadet ne soient que les prêtes noms des anciens patrons du Concorde, avec les mêmes effluves de grand banditisme insulaire. «C’est ce qu’on soupçonnait tous quand cela a réouvert» a maintes fois assuré à Bakchich un ancien membre du Cercle Concorde. Sans preuve jusqu’à présent.

Mauvais mise

A nouveau convoqué le 27 mai 2010, Serge Kasparian se voit contraint d’être un peu plus loquace. Surnommé Sarkis par ses proches, le restaurateur et tout nouveau patron de jeux détaille les menus soucis de sa nouvelle vie. Difficulté (et retard) à payer son loyer, emprunt de 750 000 euros contractés auprès de son brasseur pour lancer l’activité (en plus de ses «500 à 600 000 euros» pour acheter les droits du Concorde),  les retards pris à la commission des jeux etc… Devant les planches photos des ancien tenanciers du Concorde, en revanche l’homme ne bronche pas. Que ce soit à la vue de la famille Federici, coeur du gang des Bergers de Venzolasca, spécialisé dans les rackets et braquage, ou à la vue des Lantieri. Avant de se raviser. Sur les écoutes pratiquées, Sarkis s’inquiète, à mots couverts, de la mort dans un accident de moto d’Augustin Fédéric, fils ainé d’Ange Toussaint, le leader des Bergers. «Je me rappelle avoir eu l'occasion de voir augustin FEDERICI dans un bar en face le cercle CADET fin décembre 2008 au moment de l'ouverture du restaurant, se reprendre M. Kasparian, il prenait un verre avec les fils de Pierre», son directeur des jeux.

 

Dans son rapport de synthèse à destination du juge Duchaîne, l’enquêteur sera moins amène que son collègue de 2008.  «La très courte enquête diligentée met en exergue que Mr KASPARIAN a pris d'énormes risques financiers et s'est mis gravement en danger dans ses affaires personnelles de restauration (redressement judiciaire du CAP OUEST) pour acquérir et faire fonctionner le cercle CADET alors qu'il aurait très bien pu, devant le retard enregistré dans la délivrance de l'autorisation de jeux, se retirer, décrit le policier dans son rapport du 31 mai 2010. Pour un professionnel du commerce, il reste très évasif sur les modalités financières d'acquisition et de mise en fonctionnement de son nouvel établissement».  Surtout, l’enquêteur s’étonne de ses hésitations à reconnaître Augustin Fédérici sur la planche photo tout comme du fait qu’il a été destinataire de l’information sur son décès. «De ce fait, il semblerait, comme vous le précisiez dans votre mission, qu'il y ait une très forte probabilité que la succession dans cet établissement de jeux soit, compte tenu des fonds investis par les anciens dirigeants, le résultat d'une entente ou d'une reprise en sous mains de l’établissement», conclut-il avant de proposer. «Ces éléments qui n'intéressent pas l'enquête en cours mériteraient des investigations poursuivies dans un autre cadre juridique afin d'étudier plus précisément les modalités de financement de la réouverture du CERCLE CADET (achat de jetons, travaux divers, investissement en vidéo surveillance... ) et du restaurant ainsi que d'identifier les possibles associés occultes de Mr KASPARIAN.» Ce ne sera fait que 4 ans après. Le temps de débroussailler le maquis?

 

 

 

 

Mots-clefs : , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small cadet Cercles de jeux: les cendres de la rue Cadet 0
14 octobre 2014 «Promouvoir l'idéal républicain», «éliminer toute discrimination permettant la recherche d'une ha...
Small jpg cercle cadet Jeux dangereux au Cercle Cadet 0
8 novembre 2010 Photo à l’entrée, carte d’identité exigée, fabrication express d’un pass de membre. Alors s’ouvre...
Small jpg lantieri nardo Les fuites de flics au Cercle font pschitt 0
19 novembre 2010 Après quatre ans d’une enquête close le 12 août dernier, l’instruction du Cercle Concorde n’a pas...
Small jpg jpg ballon de foot dollars 2 28c87 Matchs truqués: La glorieuse incertitude du sport 0
12 décembre 2014 Ce ne sont que quelques matchs de champagne, quelques caisses de vins à la mi-temps d’un match, q...
L'invraisemblable saga du Cercle Concorde (actes I et II) 0
8 janvier 2008 ACTE 1 : OU MONSIEUR PAUL ET SON AMI BANQUIER SUISSE REPRENNENT UNE PROSPERE GARGOTTE A AIX Au co...