Ch
Logo

Le Kremlin va lancer son propre Wikipedia

Publié par G Groupe X Bakchich

Le Kremlin, qui juge Wikipedia « pas assez détaillé » et « peu fiable » a annoncé l'élaboration d'une encyclopédie virtuelle « alternative »...

Après la télévision et la presse écrite, c'est au tour d'Internet de subir les foudres du Kremlin, qui poursuit sa censure massive. Au rayon des récentes mesures contestées: le Ministère des finances Russe, qui ne voit pas d'un très bon œil les Bitcoins (la monnaie virtuelle), envisagerait d'infliger une amende de 50 000 roubles (1250 dollars) à tous les utilisateurs de crypto-devises. 

Par ailleurs, la plateforme de blogging live journal, pourtant localisée à San Francisco, coopère avec les autorités Russes: Alexei Navalny, un activiste anti-Poutine, avait vu son blog censuré en Septembre dernier.

Mais ce n'est pas tout : C'est désormais le géant Wikipédia qui semble dans le collimateur des censeurs du Kremlin. Dans un communiqué officiel de la Boris Yeltsin Presidential Library, on apprend que la Russie envisage de lancer son propre site encyclopédique virtuel, mis à jour par des contributeurs bénévoles :

« Cette initiative constituera une alternative à Wikipedia. Les analyses de cette ressource ont montré qu'elle ne contenait pas assez d'informations détailées et fiables sur les régions Russes, et sur la vie du pays. D'après Alexander Vershinin, le directeur général de la Presidential Library, notre ressource inclura des documents concernant le territoire Russe ; par la même occasion, un musée virtuel du développement régional sera crée. 

Des affirmations étonnantes, lorsqu'on sait que Wikipedia est le sixième site le plus visité au monde, et que son fondateur Jimmy Wales assure que le site est deuxième au classement des sites les plus fiables, juste derrière l'Encyclopaedia Britannica.

 

Cette encyclopédie, dont on ne connaît pas encore le nom, « permettra de présenter le pays objectivement, et précisément, ainsi que sa population, la diversité de ses états, et le système national Russe »

Nul doute que ce Wikipedia alternatif, qui regroupera 50 000 livres archivés dans 27 bibliothèques nationales, fera l'impasse sur tous les chapitres gênants de la page « Vladimir Poutine » du célèbre site participatif ; à commencer par la très longue partie « Une gouvernance critiquée », où il est  question -entre autres- de ses nombreuses discriminations envers la communauté gay, de ses liens troubles avec les Oligarques, et...de sa surveillance étroite d'Internet. Plutôt ironique pour celui qui résume Internet à un « special project diligenté par la CIA »

Si l'on en croit ce tableau idyllique, les citoyens  Russes pourront eux aussi alimenter ce Wikipedia alternatif « Les sujets de la Fédération Russe seront également impliqués dans ce travail. Ils pourront alimenter les encyclopédies régionales de cette nouvelle ressource » Sous haute surveillance, cela va sans dire ...

 

 

Mots-clefs : , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small jpg dailynord 300x77 19 0 Un complot anti-cht'i chez Miss France ? 0
4 décembre 2010 Ce samedi, c’est l’élection de Miss France sur TF1, via Endemol (oui, vu que Geneviève de Fontena...
Small jpg bakdecinternetvieprivee cop 0 Souriez, vous êtes e-fichés 0
16 décembre 2009 Pendant des mois, députés, sénateurs, et gouvernement en ont sué sur les bancs des assemblées. La...
Comment faire des pets avec ses mains et autres petites choses utiles en société 0
25 avril 2008 « Wonder how to ». Je me demande comment on fait – un bon gâteau au chocolat, une étagère avec si...
Small bakmai12soufien3004 0 Internet, un vivier pour la relève du rap ? 0
11 juin 2012 Comment les réseaux sociaux ont permis l’improbable collaboration d’un jeune étudiant lillois et ...
Où L’On Observe Que Les Musulmans Niçois Devraient Plutôt Se Construire Une C... 0
8 octobre 2013 Christian Estrosi, de l’UMP, ne veut pas d’une mosquée financée par «des fonds saoudiens» dans sa...