Ch
Logo

Lance Armstrong, bon sang ne saurait mentir

Publié par G Groupe X Bakchich

Comme il n’avait pas une rentrée trop chargée, le Docteur Jakob Morkeberg, un spécialiste réputé du sang officiant à l’hopital Bispebjerg de Copenhague, jusqu’ici plus connu pour ses jardins ravissants créés en 1913 que pour son département de médecine sportive, a décidé de jeter un petit coup d’œil aux tests sanguins de Lance Armstrong au cours de l’édition 2009 du Tour de France où, comme chacun sait, il était surveillé comme le lait sur le feu… Verdict : pendant le Tour, les résultats des tests du Texan ont présenté des profils anormaux, affirme le chercheur danois.

« Ce que nous ont enseigné les résultats des Tours précédents, c’est qu’un exercice intense de ce type provoque une baisse de ces valeurs sanguines ; ce n’est pas ce que l’on constate à l’examen de celles d’Armstrong », a-t-il expliqué. Les valeurs observées le concernant étaient pratiquement les mêmes, du premier au dernier jour de course, a affirmé Morkeberg à l’Association des diffuseurs danois, en rappelant que les chiffres partiels observés à son sujet pendant le Tour d’Italie étaient en revanche conformes à la normale, avec une baisse progressive au fur et à mesure de l’épreuve.

Tourista et transfusion homologue

Il a même indiqué qu’au vu des résultats et pendant trois jours consécutifs à une période située approximativement au milieu de la compétition, les valeurs relatives à son hématocrite, c’est-à-dire le volume de ses globules rouges par rapport au volume total de son sang, ont sensiblement augmenté, laissant envisager l’éventualité d’un petit coup de booster sanguin du coureur. En rappelant, à l’occasion, que les tests sanguins pratiqués sur la Grande Boucle portent sur le nombre total de globules rouges, le taux d’hématocrite et le taux d’hémoglobine, la protéine contenue dans les globules rouges qui transporte le dioxygène dans l’organisme. Afin de ne pas lancer une polémique n’ayant pas lieu d’être, il a également rappelé que les valeurs observées pouvaient aussi s’expliquer par une déshydratation. Une bonne petite « tourista » causée par des produits du terroir d’un gîte d’étape aurait donc pu faire l’affaire…

Armstrong, le rêve - JPG - 51.9 ko Armstrong, le rêve © Mor’

On lui a évidemment demandé la raison pour laquelle Armstrong aurait été assez fou pour se doper à l’occasion de son retour tant attendu sur le Tour de France. Le chercheur s’en est tiré par une pirouette en indiquant à son auditoire un brin perplexe qu’aujourd’hui il n’existait aucune méthode permettant de prouver qu’un athlète s’est livré à des transfusions sanguines aussi longtemps qu’il utilise son propre sang. « Ça rend donc ce type de dopage très attractif », a-t-il conclu en se refusant à tout autre commentaire.

Etrangement, jusqu’à présent, personne n’avait encore mis en cause Armstrong au titre de l’édition 2009 de la plus grande course cycliste du monde ; le mec va finir par perdre son sang-froid. Lui qui avait commencé une campagne de communication new look, en se la jouant modeste, vaguement souriant, chantant « What a beautiful world » à qui voulait bien l’entendre, n’est vraiment pas payé de retour…

À lire ou à relire sur Bakchich.info :

Armstrong, le big boss enfin rossé Lance Armstrong seulement deuxième du Tour de France. Une seconde défaite pour George Bush et ses valeurs. Un petit Tour et puis s’en va ? « Faut-il arrêter le Tour ? ». C’est le cri d’alerte que lance Béatrice Houchard pour réveiller les consciences et sauver ce qui reste de la mythique course cycliste. L’Armstrong nouveau est arrivé… L’Américain qui vient d’annoncer son retour sur un vélo de compétition pour 2009, affirme qu’il est devenu quelqu’un de bien. Aux oubliettes la casquette du parrain du peloton, avec son arrogance, sa violence verbale, il veut même être un exemple dans (…) Armstrong, un petit pas pour le vélo, un grand pas pour la pharmacie Trois ans après avoir quitté les pelotons, l’Américain Lance Armstrong, qui a annoncé mercredi son retour dans la grande boucle au sein de l’équipe Astana, s’est lancé un dernier défi : revenir et gagner, malgré les lourds soupçons de dopage qui pèsent (…) Le Tour de France, la dope et l’audimat Le Tour de France a dévoilé son tracé ce matin à 11 heures. Mais la grande boucle a déjà perdu un partenaire. Les grandes chaînes allemandes ont renoncé à la retransmettre : le dopage mine l’audimat.

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Publié dans la catégorie Sport
Sur le même sujet
Small image 6 4 0 Armstrong, France 2 se la joue petit bras 0
20 juillet 2010 Attendu comme un outsider de ce Tour de France 2010, Lance Armstrong aura passé l’essentiel de l’...
Small jpg tourdefrance 0 Armstrong à nouveau au coeur de la polémique 0
5 octobre 2009 © Nardo Lire ou relire dans Bakchich : Présidenti...
Small jpg armstrong 0 L’Armstrong nouveau est arrivé… 0
5 octobre 2008 L’Américain Lance Armstrong qui a confirmé le 24 septembre son retour dans le peloton pour la sai...
Armstrong, le big boss enfin rossé 0
21 juillet 2009 Bush go home ! Enfin ça y est ! Victoire, George Bush a capitulé dans le Tour de France ! Il a fa...
Small jpg dopage L'échappée belle du dopage 0
13 juillet 2010 Le 10 juin, à l’approche du Tour de France, Pierre Bordry, le patron de l’Agence Française de Lut...