Ch
Logo

François Fillon veut relancer les croisades

Publié par G Groupe X Bakchich

Lundi 1er septembre, sur l’antenne d’Europe 1. Invité par l’inénarrable Jean-Pierre Elkabbach, François Fillon aborde les thèmes qui font l’actualité : pouvoir d’achat, ISF, RSA, Europe, Géorgie, etc…. L’intrépide Elkabbach, dont on connaît la dimension subversive, l’interroge sur le sujet qui fâche : les raisons de l’engagement militaire français en Afghanistan. Le Premier ministre lâche le fond de sa pensée, pour la première fois :

« le conflit va durer, parce que les causes de ce conflit sont très profondes (…) C’est l’opposition entre le monde musulman et une grande partie du reste de la planète, c’est le conflit israélo-palestinien, c’est les déséquilibres économiques et sociaux qui règnent dans le monde ».

Good boy ! Les néo-conservateurs américains peuvent être fiers de toi, François : il en a fallu, de l’audace, pour assimiler « le monde musulman » aux talibans, insinuant au passage que le problème, ce n’est pas tant ces extrémistes tapis dans les grottes afghanes que l’ensemble d’un milliard et demi d’individus, avec qui, au fond, tout nous « oppose ».

La France en guerre contre l’Islam

Brillant analyste géopolitique, le second couteau de Sarkozy poursuit et s’envole en appliquant une grille de lecture religieuse au conflit israélo-palestinien qu’il rapproche, évidemment, de la guerre en Afghanistan. Kaboul ou Jérusalem, c’est kif-kif bourricot : tout cela, c’est bien connu, ma p’tite dame, c’est la faute à la religion islamique.

Commise le premier jour du ramadan, la saillie de Fillon est pourtant passée inaperçue : les politiques se focalisaient sur l’université d’été du PS tandis que les éditorialistes étaient sans doute trop occupés à couvrir la rentrée scolaire, peser les cartables ou « enquêter » sur le ventre de Rachida Dati…

5 millions de Français musulmans peuvent dire un grand merci au Premier ministre et faire preuve de gratitude. Être assimilés, par association, aux talibans et finir pointés du doigt comme des « opposants » potentiels avec le « reste de la planète » dont, ipso facto, leur propre pays, la France : ça, c’est une politique d’intégration innovante et courageuse !

Depuis l’embuscade qui avait causé la mort de dix militaires français, le talibans étaient revenus brutalement dans l’actualité : des « résistants » pour leurs sympathisants, des « insurgés » pour les parties neutres, des « terroristes » pour l’Otan, des « nazis » pour Sarkozy et, désormais, joyau suprême de l‘analogie, l’incarnation du « monde musulman » pour Fillon.

Égarement sémantique d’un Fillon encore endolori du dos, volonté de se démarquer, plus à droite, du big boss Sarko ou lapsus islamophobe ?

Quoiqu’il en soit, cette remarque du chef du gouvernement fera, à ne pas en douter, chaud au cœur à ces quelques soldats français envoyés en Afghanistan dont la particularité, redoutable aux yeux de Fillon, est précisément d’être musulman.

Mots-clefs : , , , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small jpg jpg afghanistan c pakman 2 fcb62 Obama, un pro-Bush en Afghanistan 0
20 mars 2009 Barack Obama a bon dos. Et Nicolas Sarkozy, de la chance. Les Etats-Unis sont plus « vendables » ...
Small jpg bush afgha c6c58 Irak, Afghanistan : les paris risqués de Sarkozy 0
8 avril 2008 Fruits du même ADN – la lutte contre le terrorisme – les deux fronts ouverts par les Etats-Unis a...
Blackwater, eaux troubles 0
18 décembre 2009 Les alliés de l’OTAN n’ont vraiment rien compris. Pourquoi rechignent-ils encore à concéder au Pr...
Small jpg swat 0 Taliban-Pakistan : ainsi Swat il 0
29 mai 2009 En février 2001, le Mollah Omar ordonne la destruction des deux bouddhas géants de Bâmiyân, en Af...
Small jpg afghanistan1000 Afghanistan, sur la ligne de front 0
25 mai 2010 Compagnons d’armes, les réalisateurs français Yuri Maldavsky et australien Timothy Grucza sillonn...